25 avril 2008

Bling-Bling s'est exprimé

20080423Sarkozybis          Hier soir notre bon prince s'est entretenu avec la France entouré de ses troubadours appelés communément journaliste, et de sa cour plutôt restreinte.

          Dans son attitude très désinvolte, quasi grossier, le président s'est attaché à ressortir sa cuillère en bois magique. Dans cette comédie, Nicolas s'est souvent posé en victime "c'est trop injuste" tel un enfant qui essaye de s'en sortir alors que les critiques ne cessent de croître dans tout le pays, sauf peut-être à Neuilly sur Seine.

          Parmi les thèmes survolés, le petit Nicolas, a essayé de se dépêtrer de celui du pouvoir d'achat en invoquant l'euro trop fort, le baril, idem pour la croissance...en somme il n'a aucune solution, rien sur la TIPP, le prix du gaz, les prix des télécommunications ou le prix de l'eau du robinet, qui permettraient de soulager quelque peu les ménages les plus en difficultés. Sa seul réponse, c'est de travailler plus notamment en expliquant que les 35h sont responsables de la faiblesse des salaires. 10 ans après, Jospin est toujours coupable alors que l'on sait bien que les français travaillent en moyenne plus que nos voisins européens ou étasuniens. Certes les 35h ont provoqués quelques problèmes dans les hôpitaux, mais la désinformation qui caractérise ce gouvernement est à la limite du supportable. Ce thème rejoint celui de l'emploi ou naboléon se targue de son bon bilan alors que la plupart des embauches ne sont que des temps partielles d'une précarité hallucinante et qui empêchent tout projet de vie.

          Pour le sujet de l'éducation, Nicolas reste sur sa logique purement comptable, moins d'élèves donc suppression de poste. Juste avant il se félicitait du bon taux de fécondité des Français, beau contre sens, ne serait-il pas plus intelligent de préparer l'avenir en préparant nos écoles, et en améliorant et les  programmes (dignes du 19è siècle) et la formation des enseignants?

          A propos de l'immigration, Sarkozy accuse encore Jospin et la régularisation de 1997. De plus, il réussit à confondre régularisation et naturalisation (incompétence ou manipulation). Il est clair que son talent à diaboliser ce thème est incontestable, Le Pen peut mourir en paix, il a trouvé son fils spirituel.

          Sur le paquet fiscal, il veut nous faire croire que la critique des français est simplement dut à une erreur de communication...ou comment dire que les français sont gentils mais un tout petit peu con. Mais à travers ce mot de communication, on comprend que son seul soucis c'est d'enrober les reformes avec une belle publicité pour tromper les Français (tf1 peut sans doute l'aider).

          L'intervention de Nicolas Sarkozy n'a servit en faite à rien, une simple opération de communication sans but constructif, un simple moyen d'occuper la scène.   

Posté par anti_con à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Bling-Bling s'est exprimé

Nouveau commentaire