le blog du citoyen lambda

05 février 2009

Naboléon

On va encore entendre des "moi je" ce soir, ainsi que "des réformes" et rien pour le porte-feuille des Français, à moins d'un gadget de dernière minutes pour détourner l'attention du peuple.
Je sens que la soirée va être longue, mais je m'attends à une sacrée langue de bois.
J'avoue que j'hésite à boycotter la soirée, mais en même temps j'ai envie de connaître l'argumentaire de l'ennemi  n°1 de la République et de la démocratie.

Posté par anti_con à 19:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Quel annonce!!

Ah mes amis, je dois avouer qu'il y a des jours où on a envie d'y croire. Obama veut limiter à 500000 dollars le revenu annuel des dirigeants d'entreprises qui ont demandés des deniers publics. J'avais des doutes sur sa volonté et ses capacités mais pour l'instant je suis surpris et très agréablement de surcroît.
C'est un petit pas pour l'homme mais un grand pour l'humanité.

J'entends d'ici les hurlements des patrons ;) et c'est un bonheur.

YES WE CAN

Posté par anti_con à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2008

Silence

Notre cow-boy national dégaine des milliards à volonter et pourtant rien, le silence...pas un bruit. L'opposition se tait, cautionne.
Les caisses sont vides, ça dépend de quel côté on se place. les riches et autres grands actionnaires sont appuyés dans leur appétit, on leur offre de l'argent pour continuer leur basse besogne qui est de détruire tout ce qui se rapproche de près ou de loin d'un acquis social...le MEDEF jubile et le peuple reste silencieux à contempler le vide dans son porte-feuille.

Mais pourquoi rien ne se passe?

Pire encore, des gens soutiennent notre président et juge de manière positive son action. Visiblement le travail de destruction mental de la population a été réussi.

tout le monde la ferme...des larves et je me mets dedans.

Posté par anti_con à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2008

Privatisation de La Poste

200px_La_Poste_2006          Et bien voilà, il fallait s'y attendre, La Poste va changer de statut. Elle va passer du statut d'EPIC (établissement public à caractère industriel et commerciale à une simple S.A (société anonyme). A travers ce changement de forme juridique, le processus de banalisation de ce service public est parachevé. Cette modification annoncée par les médias depuis quelques jours a été confirmée par l'État comme étant à l'étude.
        Il est plus qu'évident que cette nouvelle est liée au processus international de libéralisme économique. Ce processus de libéralisation est appuyé en Europe par les différentes directives de la commission européenne qui visent à la mise en concurrence de tout les services publics quel qu'il soit et ce de manière judicieuse, lente mais qui reste méthodique (télécommunication, énergie...)        
        Dans le domaine du courrier, l'ouverture du marché du courrier a débuté en 2002 avec les colis et va se terminer par les lettres de moins de 20 grammes en 2011 (le 1er Janvier). L'ouverture du capital est déjà prévu pour 2009 aux investisseurs privés, cette ouverture concernera 10 à 20 % du capital de la Poste.
        Cette privatisation (employons les termes justes) de La Poste, est présentée comme la volonté  du PDG  Jean-Paul Bailly alors qu'elle est la seule volonté du gouvernement. Le souci de ménager l'opinion publique oblige cet écran de fumée...la com' est la seul politique du pays depuis 14 mois.
        A cette vitesse, il ne restera plus grand chose de publique dans 4 ans...ah si la dette qui se creusent.

Posté par anti_con à 18:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 mai 2008

nouvelles du chaiten 15 Mai 2008

Chile            L'activité éruptive du Chaitén se maintient toujours à l'heure actuelle (image du 12 Mai). Le VAAC de Buenos Aires émet toujours des bulletins indiquant des émissions de cendres continues, l'obligeant à garder le niveau d'alerte au rouge (pour l'aviation). Conséquence grave et inattendue: les chutes de cendres pourraient conduire à l'extinction d'une espèce de cervidé, qui ne se trouve qu'en Patagonie (chilienne et argentine): le Huemul (Hippocamelus bisulcus). Ce dernier est en effet classé par l'UICN comme espèce en voie d'extinction (moins de 3000 individus recensés actuellement), et le responsable du programme de conservation de l'espèce, Mauricio Berardi, a déclaré hier à la presse qu'il craignait que les chutes de cendres n'obligent les troupeaux à migrer plus bas dans les vallées où, en conflit avec hommes et chiens, ils pourraient être attaqués. Pendant ce temps, l'ONEMI rapporte les observations faites par les forces armées qui ont survolé hier la ville de Chaitén: 90% de la ville est actuellement inondée à cause du débordement du Rio Blanco. En cause, les très mauvaises conditions climatiques qui règnent actuellement sur la Patagonie (sources: AFP; VAAC de Buenos Aires; ONEMI).
source Activ

Posté par anti_con à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 mai 2008

nouvelle du Chaiten le 12 Mai 2008

volcan10           L'activité éruptive se poursuit sur le Chaitén, donnant naissance à un panache de cendres, émis en continue. Le VAAC de Buenos Aires indique ce matin que le panache, visible sur les images GOES 12, monte à une altitude de 6000 m environ, et se déplace en direction de l'est et du nord- est. Les chutes de cendres se poursuivent donc sur Futaleufu, située sous le vent, où l'aide à la population restée sur place se maintient. L'eau potable est distribuée par le biais de camions-citerne, et les toits continuent d'être dégagés de leurs dépôts de cendres. Le transfert de bétail vers des zones non affectées par les cendres a débuté, au Chili comme en Argentine. L'hôpital de Futaleufu a commencé à recevoir des patients souffrant de gastro entérites, et les médecins n'excluent pas qu'elles soient liées à la consommation d'eau polluée par les chutes de cendres (sources: VAAC de Buenos Aires; ONEMI; GOES).
source  ACTIV

Toujours pas grand chose dans les médias sur ce volcan, on ne sait pas s'il va exploser,  les craintes des scientifiques laissent présager du pire.
Mais d'autre question se pose comme l'impact écologique et les conséquences sur le climat.
Il est encore trop tôt pour le dire mais celui-ci pourrait favoriser un refroidissement de la Terre durant un ou deux ans (ou du moins de l'hémisphère sud) comme le Pinatubo en son temps. Mais ceci reste une hypothèse.
Tout dépend de la durée de l'éruption et des particules rejetées (soufre...)

Posté par anti_con à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nouvelles du Chaiten

11/05/2008

           L'activité éruptive du Chaitén continue de produire de grandes quantités de cendres. Le panache, toujours large et dense, montait hier à une altitude de 7 000m, semblant toutefois indiquer une activité moins intense que les jours précédents. Le panache est toujours visible sur les images GOES 12, tout comme l'anomalie thermique engendrée par l'éruption, aussi repérée par le capteur MODIS (embarqué sur satellite). Les chutes de cendres continuent d'affecter de larges zones, dont plusieurs côté argentin, où les cendres peuvent se vendre jusqu'à 500 pesos argentin (100 euros environ) le flacon sur internet. Côté Chilien, une réunion importante a regroupé l'Intendant de la Région d'Aysen, le SERMI (Secretaria regional ministerial) de l'Agriculture et l 'INDAP (institut de développement agricole chilien) dontl(objectif était de mettre en place une organisation et une coordination des action a mener en direction des agriculteurs (aides, transports d'animaux, etc.). Cent douze hectares de terrains militaires ont d'ores et déjà été réquisitionnés pour accueillir des animaux d'élevage, et l'évacuation de plusieurs milliers d'animaux d'élevages (moutons, chevaux, vaches) a déjà commencé il y a plusieurs jours. Pour les habitants de Futaleufu et La Palena, l'Intendant de la Région de Los Rios a fait parvenir 10 000 litres d'eau potables pour subvenir à leurs besoins. Mais l'armée Argentine a aussi mis en place à Futaleufu des purificateurs d'eau destinée à l'usage sanitaire (wc, et surtout douches) mais non à la consommation. Il est intéressant d'observer les coopérations qui se font entre la patagonie Chilienne et Argentine, et de constater qu'elles vont au-delà des tensions géopolitiques, de longue date, qui opposent généralement ces deux régions (sources:ONEMI; VAAC de Buenos Aires; MODIS; GOES; El Llanquihue).
ACTIV

Posté par anti_con à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2008

Pétition pour sauver Météo-France

Voici une pétition qui circule sur la toile pour sauver Météo-France:

Météo-France est un établissement public à caractère administratif qui a pour missions l’observation et la prévision du temps, l’étude de l’atmosphère et du climat.

La Direction de Météo-France a annoncé la fermeture de plus de la moitié des centres météorologiques (maintien d’environ 40 centres sur la centaine existant actuellement). Cette décision est guidée par la seule « logique comptable » de réduction des moyens pour les services publics qui se traduirait à Météo-France par la suppression de 1000 emplois (sur les 3600 actuels). Elle correspond également à la croyance de plus en plus aveugle dans les évolutions technologiques à venir. Cela n’est pas sans rappeler l’époque où l’on croyait naïvement que la modélisation numérique allait remplacer les prévisionnistes, alors qu’elle n’a fait que faire évoluer leur métier.

D’autre part, la surveillance du climat et les missions de service public de Météo-France en terme de sécurité des personnes et des biens ont été reconnues incontournables notamment à l’occasion du grenelle de l’environnement. L’Organisation Mondiale de la Météorologie a d’ailleurs rappelé lors de la conférence de Madrid (Mars 2007) « qu’un euro investi dans la météorologie permet d’éviter sept euros de perte pour les sociétés confrontées à toujours plus de menaces météorologiques du fait du réchauffement climatique en cours ».

Cette décision entraînerait une baisse significative de la qualité du service rendu et condamnerait la moitié des départements français à être privés de surveillance du climat et de prévision locale.

Au côté des usagers, des agents, des élus, nous, signataires demandons :
- le maintien des moyens et des missions du service public météorologique (effectifs et budgétaires)
- le maintien de tous les centres météorologiques

Signer la pétition

Posté par anti_con à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dernière nouvelle de Chaiten

Chile           8 jours après l'éruption du volcan Chaiten au Chili, il y a toujours très peu d'informations sur celle-ci notamment dans les médias français obnubilé par le cyclone dévastateur en Birmanie.

          Jeudi dernier les cendres ont atteint Buenos Aires en Argentine après avoir parcouru 1000 km, ce qui perturbe au passage les compagnies aériennes.

Dépêche du 10 mai 2008 :

L'armée a encore évacué hier, en direction d'Ancun, 50 personnes qui se trouvaient dans les zones proches de l'édifice. L'ONEMI continue de faire parvenir aux personnes reculées et isolées (voie d'accès lacustre), dans la zone de Futaleufu, des médicaments, et de l'eau potable. De plus, 48 000 litres d'eau potable supplémentaires ont été acheminés hier depuis l'Argentine vers Futaleufu, pendant que l'armée avait pour mission de nettoyer les toits des maisons, pour ne pas qu'ils ne s'effondrent sous le poids des cendres accumulées. A Chaitén, une équipe a eu la charge de récupérer des véhicules (une ambulance en particulier). Les enfants évacuées de Fuataleufu et Chaitén ne sont pas oubliés, et la plupart d'entre eux ont repris une scolarité depuis avant-hier, après leur inscription dans les écoles de Puerto Montt. Les opérations d'aide et de protection sont donc toujours aussi soutenues dans cette partie du monde.   

volcan_chaiten_05 L'activité éruptive, quand à elle, se poursuit. Le VAAC de Buenos Aires décrit ainsi dans son bulletin d'aujourd'hui (02h30 du matin UTC) une émission de cendres continue, d'ailleurs visible sur les images GOES12, produisant un panache repéré à 11 000 m d'altitude. Les volcanologues du SERNAGEOMIN ont pu observer, avant-hier, dans la rivière Rayas qui passe au pieds du versant nord du volcan, de petites coulées pyroclastiques. Ils survolent quotidiennement la zone afin de pouvoir analyser l'activité éruptive, et se rendent quotidiennement dans les zones affectées par les chutes de cendres, afin de récolter les données récupérées par leur matériel (sismomètres...). Ils ont aussi décidé d'enlever l'un de leur sismomètre de la ville de Chaitén pour le mettre sur l'île Talcàn (entre Chiloé et Chaitén) suite à une forte augmentation de la sismicité repérée, avant-hier, par cette station. L'analyse des sismogrammes, et notamment la localisation des hypocentres (= foyers) des secousses liées à l'éruption en cours, incitent les volcanologues à penser que la chambre magmatique qui se vidange actuellement se localise à une profondeur faible d'environ 5 km (sources: ONEMI; VAAC de Bueons Aires, SERNAGEMOIN; GOES; El Llanquihue). source ACTIV

       











Posté par anti_con à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2008

Eruption au Chili.

photo_1209760430084_1_0

          Le volcan Chaiten, à quelque 1.300 km au sud de Santiago du Chili, est entré vendredi en éruption, contraignant les autorités à déclencher l'alerte rouge et à évacuer quelque 1.500 personnes de la région, recouverte d'un nuage de cendres qui a atteint l'Argentine.

         Le volcan Chaiten, qui culmine à 1.000 mètres, est situé à 10 km de la ville du même nom, peuplée de 7.000 habitants
Jusqu'à présent, "on n'a enregistré aucun blessé ni dégât matériel", a indiqué l'Office national des urgences (Onemi).
Les autorités ont décidé l'évacuation immédiate de 900 à 1.500 personnes risquant d'être incommodées par la fumée ainsi que la fermeture des écoles.

           "Etant donné que ce massif est proche de la ville de Chaiten, il a été décidé de déplacer à titre préventif 900 à 1.500 personnes", en priorité les personnes âgées et les femmes enceintes ou qui allaitent, a fait savoir l'Onemi dans un communiqué. Ces personnes seront évacuées par voie maritime vers les villes voisines de Puerton Montt et de Quellon à bord de trois embarcations de la marine.
Quelque 9.000 masques à gaz et de l'eau potable seront acheminés à Chaiten, les autorités locales ayant décidé de couper l'eau par précaution.
Les autorités avaient annoncé dans un premier temps que le volcan Michimahuida était entré en éruption, avant de rectifier pour indiquer qu'il s'agissait de celui de Chaiten.


           L'épais nuage de cendres qui s'échappe du volcan et qui a atteint des localités du côté argentin de la cordillère, n'a pas permis le survol de la zone, a souligné le ministre pour expliquer l'erreur d'identification du volcan. Trois volcans se trouvent à très peu de distance les uns des autres dans la région de Chaiten, d'un accès difficile.

La présidente chilienne Michelle Bachelet a assuré de son côté que toutes les mesures seraient prises pour faire face à cette situation.

L'éruption a été précédée d'une soixantaine de secousses d'intensité moyenne qui ont été ressenties depuis mercredi.

© 2008 AFP, 2 Mai 2008

Aujourd'hui, l'éruption continue et 4500 personnes ont été évacué.

Posté par anti_con à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]