10 mai 2008

Dernière nouvelle de Chaiten

Chile           8 jours après l'éruption du volcan Chaiten au Chili, il y a toujours très peu d'informations sur celle-ci notamment dans les médias français obnubilé par le cyclone dévastateur en Birmanie.

          Jeudi dernier les cendres ont atteint Buenos Aires en Argentine après avoir parcouru 1000 km, ce qui perturbe au passage les compagnies aériennes.

Dépêche du 10 mai 2008 :

L'armée a encore évacué hier, en direction d'Ancun, 50 personnes qui se trouvaient dans les zones proches de l'édifice. L'ONEMI continue de faire parvenir aux personnes reculées et isolées (voie d'accès lacustre), dans la zone de Futaleufu, des médicaments, et de l'eau potable. De plus, 48 000 litres d'eau potable supplémentaires ont été acheminés hier depuis l'Argentine vers Futaleufu, pendant que l'armée avait pour mission de nettoyer les toits des maisons, pour ne pas qu'ils ne s'effondrent sous le poids des cendres accumulées. A Chaitén, une équipe a eu la charge de récupérer des véhicules (une ambulance en particulier). Les enfants évacuées de Fuataleufu et Chaitén ne sont pas oubliés, et la plupart d'entre eux ont repris une scolarité depuis avant-hier, après leur inscription dans les écoles de Puerto Montt. Les opérations d'aide et de protection sont donc toujours aussi soutenues dans cette partie du monde.   

volcan_chaiten_05 L'activité éruptive, quand à elle, se poursuit. Le VAAC de Buenos Aires décrit ainsi dans son bulletin d'aujourd'hui (02h30 du matin UTC) une émission de cendres continue, d'ailleurs visible sur les images GOES12, produisant un panache repéré à 11 000 m d'altitude. Les volcanologues du SERNAGEOMIN ont pu observer, avant-hier, dans la rivière Rayas qui passe au pieds du versant nord du volcan, de petites coulées pyroclastiques. Ils survolent quotidiennement la zone afin de pouvoir analyser l'activité éruptive, et se rendent quotidiennement dans les zones affectées par les chutes de cendres, afin de récolter les données récupérées par leur matériel (sismomètres...). Ils ont aussi décidé d'enlever l'un de leur sismomètre de la ville de Chaitén pour le mettre sur l'île Talcàn (entre Chiloé et Chaitén) suite à une forte augmentation de la sismicité repérée, avant-hier, par cette station. L'analyse des sismogrammes, et notamment la localisation des hypocentres (= foyers) des secousses liées à l'éruption en cours, incitent les volcanologues à penser que la chambre magmatique qui se vidange actuellement se localise à une profondeur faible d'environ 5 km (sources: ONEMI; VAAC de Bueons Aires, SERNAGEMOIN; GOES; El Llanquihue). source ACTIV

       











Posté par anti_con à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Dernière nouvelle de Chaiten

Nouveau commentaire